Accueil

Témoignage de Christian, stagiaire à la formation de l’ETUI « Conception et mise en œuvre de la formation » les 17 et 18 janvier 2017 à Bruxelles.

  • Imprimer

Montreuil le 09 février 2017

J’ai participé comme stagiaire à l’atelier pédagogique « Conception et mise en œuvre de la formation » les 17 et 18 janvier dernier réalisée par l’ETUI.

L’Etui [Institut syndical européen (European Trade Union Institute, ETUI)] est le centre indépendant de recherche et de formation de la Confédération européenne des syndicats (CES).

Cette formation a été très enrichissante pour apprendre les étapes et les principes de construction d’une formation européenne - ces éléments étant d’ailleurs basés sur les mêmes principes que la pédagogie active mise en œuvre à la CGT.

Nous avons utilisé la taxonomie de Bloom qui est un outil commun européen (anglais et français). Il propose au centre d’une roue,  6 degrés d’acquisition des savoirs, de la simple restitution de connaissance à la critique ou l’évaluation des connaissances acquises. Le deuxième niveau permet de choisir des verbes d’action utilisés dans l’objectif pédagogique qui est définit pour chaque séquence de formation. Le 3ème niveau permet de déterminer l’activité stagiaire qui pourra être utilisé pour construire les savoirs ou les savoir-faire, voir participer à l’évaluation.

Nous avons ensuite défini des objectifs pédagogiques SMART (Spécifique – Mesurable – Atteignable – Réaliste – Temporel) et conçu une séquence. Cela parle surement a ceux d’entre vous qui ont fait le parcours pédagogique de la CGT avec l’Institut du Travail de Bourg la Reine, mais l’apport de cette formation est très utile pour celle et ceux qui interviennent sur les questions européennes.

De plus, c’est un moment particulier d’échange sur les conceptions et les pratiques avec les autres organisations syndicales européennes au moment des activités stagiaires où nous travaillons avec des stagiaires d’autres organisations et au moment de la restitution des différents sous/groupe. Cela  m’a conduit à être encore plus à l’écoute, mesurer les différences et les convergences, chercher à comprendre le point de vue de chacun, prendre en compte ses motivations, voir à utiliser ce que font les autres syndicalistes européens quand c’est utile pédagogiquement aux acquisitions des stagiaires.

Enfin, c’est une belle rencontre humaine aussi avec les 14 autres syndicalistes stagiaires. Italien, Maltaise, Ukrainiennes, Finlandais.e.s, Bulgare, Croate, Anglaise, Espagnol et 3 français (2 CGT et Force Ouvrière), et l’équipe d’Euroformateur.trice.s de l’ETUI ont trouvés les moyens de communiquer en dehors des salles de formation.

Rassurez-vous les formations de l’ETUI sont dispensées en Anglais et en Français et sont donc accessibles à toutes celles et à tous ceux qui, comme moi, ne maitrisent pas du tout la langue de nos voisins d’outre-manche. Mais dans tous les cas tout le monde fait des progrès pour parvenir à échanger.

Si vous êtes intéressés et que vous avez besoin de formation européenne réalisée par l’ETUI, n’hésitez pas à regarder sur le site http://www.etui.org/fr/Formation le programme des formations et à en parler avec le responsable de votre organisation qui transmettra à l’Espace International ou au Pôle de la formation syndicale de la confédération pour que votre inscription soit validée et enregistrée.