Accueil

La Commission Exécutive Confédérale du 10 juin 2015

La Commission Exécutive Confédérale du 10 juin 2015 a débattu des enjeux et perspectives de la formation syndicale. Elle a pris les décisions suivantes :

Création d’un Collectif confédéral « formation syndicale »,co-piloté par un membre de la CEC et par le responsable du pôle formation.

Ce collectif vise à intégrer les organisations dans l’activité du pôle avec les conseillers confédéraux et sera composé de camarades mandatés par les organisations de la CGT.

Il pourrait contribuer à la réflexion sur l’activité à développer et le fonctionnement à mettre en œuvre :

-           débattre et travailler sur  l’évolution des contenus de formation, veiller à ce que les contenus de formation correspondent bien aux besoins analysés.

Constituer des sous-groupes de travail pour assurer les mises à jour régulières des contenus des formations

-      veiller à la cohérence et l’homogénéité de l’offre de formation

-      connaitre ce qui se fait dans les organisations pour le mutualiser

-      Créer plus de mutualisations entre les organisations

La construction de nouvelles formations à partir de nombreux  besoins exprimés parmi lesquels il faut fixer des priorités 

Besoin de construire une nouvelle offre de formation générale après le niveau 2 :

qui permette d’approfondir la réflexion politique et les repères d’analyse idéologique (analyse de la société, place du syndicalisme et de la CGT, notre démarche et nos repères revendicatifs, des repères QVS).

Formations sur la  « communication » :

A partir du plan de travail décidé avec le Département Communication et à destination des syndiqués, des élus / mandatés et  des responsables communication.

Politique financière :

Dans le cadre de la démarche engagée par l’espace Vie Syndicale suite au dernier congrès confédéral, et visant à former tous les camarades en responsabilité dans les directions de nos organisations.

La prise en charge des nouvelles formations dans le cadre du subventionnement confédéral :

Les formations suivantes bénéficieront du subventionnement confédéral :

Dispositif sécurisation de l’emploi, Animateur Vie Syndicale UL/ syndicats, Elections professionnelles, Journée d’étude NAO, Outil du trésorier.

Des débats politiques importants à poursuivre avec les organisations et des principes à poser:

Notre ambition d’avoir des syndiqués acteurs et décideurs, et le rôle essentiel de la formation syndicale, nous amène à réaffirmer les principes définis par l’architecture de notre formation syndicale, et notamment la nécessité pour nos élus et mandatés de se former à leur mandat, tout en suivant le cursus de formations générales « Outiller pour être acteur toute sa vie ».

Il s’agit plus globalement d’assurer un meilleur suivi et accompagnement de nos élus et  mandatés.

La CEC confirme la nécessité  de mener une réflexion sur l’ensemble de notre dispositif de formation syndicale afin de préciser ce que les organisations ont vocation à réaliser, mais aussi de redéfinir l’ensemble de notre dispositif de subventionnement.

Le débat sur la place des Comité régionaux dans nos dispositifs de formation doit être mené au regard des besoins exprimés, afin de favoriser la complémentarité et les mutualisations entre les territoires et avec les professions.

Poursuivre la réflexion sur la place, les moyens et le développement du Centre de formation Benoit Frachon en tant que lieu de formation, organisateur de stages mais aussi un lieu de ressources à disposition des organisations et des militants.

Nous ne répondrons pas  à l’objectif de faire plus et mieux en formation sans réfléchir à ce que sont et doivent être nos formateurs.

Il s’agit de préciser le rôle et la place des formateurs, de travailler sur les besoins qu’ils expriment,afin de faire en sorte d’élargir le nombre de nos formateurs, et de les motiver pour s’impliquer dans l’activité de formation.

Une réflexion doit être engagée sur nos modes de formation afin d’envisager une utilisation plus conséquente des moyens autres que le présentiel (FOAD…).

Le pôle formation organise des journées d’étude en septembre sur ce thème avec pour objectif de travailler sur l’utilité et les complémentarités de ces modes de formation.

Ces axes doivent redessiner notre dispositif de formation syndicale, pour le rendre toujours mieux en capacité de faire face aux enjeux qui nous sont posés.

Ils amènent à poser la question de  l’évolution des moyens du  pôle formation, et pointent la nécessité d’engager un débat plus large dans notre organisation sur la place et les enjeux de la formation syndicale.

Présentation CEC 9 juin.ppt

Note formation CEC 9 juin2015.doc

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Note formation  CEC 9 juin2015.doc)Note formation CEC 9 juin2015.doc[ ]94 Kb
Télécharger ce fichier (Présentation CEC 9 juin.ppt)Présentation CEC 9 juin.ppt[ ]268 Kb