Edito-Octobre

Comme annoncé dans la première newsletter du pôle formation syndicale nous sommes à quelques semaines de notre rencontre nationale des responsables formation syndicale, des 18 et 19 novembre 2014 dont le contenu et l’organisation vont faire l’objet d’une note que vous allez recevoir d’ici quelques jours.

Lire la suite : Edito-Octobre

« CHSCT – Prise de mandat », le chantier est lancé !

Mise à jour de la formation « CHSCT – Prise de mandat », le chantier de 10 mois est lancé !

Une 1ère réunion s’est tenue le 30 avril 2014 pour fixer la méthode de travail, pour élargir et constituer un groupe de travail avec des experts du mandat,

des questions de travail et de santé au travail et de la pédagogie et enfin, définir les échéances avec un calendrier de réunion.

Lire la suite : « CHSCT – Prise de mandat », le chantier est lancé !

La formation syndicale comment ?

Tout participant à l’action de formation est au centre de la construction de ses connaissances.

La formation syndicale, ce n’est pas l’école !
Il n’y a pas d’un côté des élèves et de l’autre un ou des maîtres.
Il y a des syndiqués rassemblés dans une même volonté de s’écouter, de partager leurs savoirs et leurs pratiques, de les confronter avec ceux et celles de la cgt, son patrimoine vivant.

Toutes les méthodes utilisées par les formateurs, qui sont eux aussi des syndiqués, permettent à chacune et à chacun d’être à l’aise pour apprendre.
Le stagiaire de ce fait est amené par l’expérience qu’il acquiert à s’approprier les connaissances par son propre travail. Il est ainsi en mesure d’évaluer la progression de ses connaissances.
Le but est de favoriser son implication dans la vie syndicale, d’agir en en percevant le sens et la finalité.

La formation syndicale c’est s’enrichir du collectif et y prendre du plaisir !

Bernard Thibault disait lors d’une intervention au centre de formation de la Cgt à Courcelle sur Yvette :

« Nous voulons mettre à disposition de tous les militants de la CGT, à un moment ou à un autre de leur vie syndicale, un cadre, une organisation, un savoir faire qui permettent d’injecter le dynamisme du travail collectif dans la construction personnelle de chacun ; avec comme carburant l’intense satisfaction que ressent quiconque a conscience, tour à tour, d’avoir apporté et d’avoir appris. »

Nous contacter

Nos coordonnées :

La Formation Syndicale Cgt
Case 4-3
263, rue de Paris
93516 Montreuil Cedex


Secrétariat : 01 55 82 82 05
Gestion des stages : 01 55 82 82 01
Stages Eco-CE, CHSCT : 01 55 82 82 00
Fax : 01 55 82 83 27
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site :  www.formationsyndicale.cgt.fr

La formation syndicale pour qui ?

La formation syndicale est un droit pour tous les syndiqués, les militants, les dirigeants. C'est un droit qui doit pouvoir s’exercer dès leur adhésion et tout au long de leur vie syndicale.

La Cgt souhaite que chacune et chacun de celles et ceux qui la composent exercent pleinement leur citoyenneté syndicale. Etre citoyen, c’est avoir des droits et des devoirs qui se présentent souvent comme les deux faces d’une même pièce. Côté pile, j’ai le droit d’être consulté. Côté face, j’ai le devoir de donner mon opinion.

Les droits de chaque syndiqué renvoient aux devoirs de l’organisation. A elle, la Cgt, du syndicat à la confédération, d’informer, d’organiser la vie syndicale, pour permettre à chaque syndiqué d’exercer pleinement ses droits et ses devoirs.

Evidemment, le droit (qui est aussi un devoir) de participer à la vie syndicale ne se concrétise pas de la même manière pour toutes et tous. Les circonstances, les disponibilités, les envies ne sont pas les mêmes, au même moment de la vie, pour toutes et tous. Et heureusement !

Les parcours à l’intérieur de l’organisation, comme dans la vie en général, sont divers. Tel syndiqué sera très rapidement élu, mandaté, ou aura une responsabilité particulière dans l’organisation, alors que tel autre pourra très bien rester syndiqué toute sa vie sans exercer d’autres responsabilités que celle de participer, à sa place de syndiqué, à la vie syndicale. Et c’est déjà très important. Tous les cas de figure peuvent exister.

L’important, c’est que chacun soit à l’aise et en capacité de jouer pleinement son rôle, là où il est. Pour lui-même et pour l’efficacité de l’organisation.

Pour cela, il y a des choses à savoir, à comprendre (comment fonctionne l’entreprise, la société en général, la nature et le sens des décisions ou propositions patronales ou des pouvoirs publics, le rôle des syndicats, la nature et le sens de leurs propositions, le rôle des élus, les droits des salariés…) et aussi des choses à savoir faire, surtout si on exerce une responsabilité particulière.

Pour acquérir ces savoirs et savoir-faire il y a trois vecteurs qui doivent se conjuguer : la pratique (c’est en forgeant qu’on devient forgeron), la lecture de la presse syndicale (un homme, une femme informé en vaut deux)…et la formation syndicale.

Sous-catégories