Accueil

Les prochains stages

Travailleurs migrants - Stage N° 0128-201928 Jan 2019 - 01 Fév 2019

Responsable Communication - Stage N° 0221-201928 Jan 2019 - 30 Jan 2019

Construire une action de formation - Stage N° 0204-201928 Jan 2019 - 01 Fév 2019

UGICT - Être responsable UGICT - S1 - Stage N° 0194-201928 Jan 2019 - 01 Fév 2019

CNTPEP - Dirigeants d'organisation - Stage N° 0104-201904 Fév 2019 - 06 Fév 2019

UGICT - Communication WEB - stage N° 0195-201906 Fév 2019 - 08 Fév 2019

Politique financière Stage N°0206-201911 Fév 2019 - 15 Fév 2019

Formation de formateurs - Stage n° 0206-201911 Fév 2019 - 15 Fév 2019

NAT-2019-002 / Prudis - Mise en situation de formateurs - Session 3 - Module 111 Fév 2019 - 15 Fév 2019

Agir contre les violences sexistes et sexuelles au travail - Stage N° 0140-201918 Fév 2019 - 19 Fév 2019

Identifier les nouvelles règles en droit du travail et consolider ces acquis / Stage N° 0246-201924 Fév 2019 - 01 Mar 2019

NAT-2019-003 / PRUDIS - Les incidents de procédure et d'instance25 Fév 2019 - 01 Mar 2019

Animer une action de formation - Stage N° 0224-201904 Mar 2019 - 06 Mar 2019

Logement - Stage N° 0078-201904 Mar 2019 - 06 Mar 2019

NAT-2019-004 / PRUDIS - Mise en situatin formateurs / Session 3 module 204 Mar 2019 - 08 Mar 2019

Travailleur.euse.s détaché.e.s - Stage N° 0247-201910 Mar 2019 - 15 Mar 2019

Identifier les nouvelles règles de droit du travail - Stage N° 0239-201911 Mar 2019 - 15 Mar 2019

Conduite de projet - Stage N° 0207-201911 Mar 2019 - 15 Mar 2019

CNTPEP - Organisation des privés d'emploi - Stage N° 0105-201911 Mar 2019 - 15 Mar 2019

UGICT - Quelle stratégie syndicale face au "Wall Street management" - Stage N° 0196-201911 Mar 2019 - 12 Mar 2019

Travailleurs migrants - Stage N° 0128-201928 Jan 2019 - 01 Fév 2019

Responsable Communication - Stage N° 0221-201928 Jan 2019 - 30 Jan 2019

Construire une action de formation - Stage N° 0204-201928 Jan 2019 - 01 Fév 2019

UGICT - Être responsable UGICT - S1 - Stage N° 0194-201928 Jan 2019 - 01 Fév 2019

CNTPEP - Dirigeants d'organisation - Stage N° 0104-201904 Fév 2019 - 06 Fév 2019

UGICT - Communication WEB - stage N° 0195-201906 Fév 2019 - 08 Fév 2019

Politique financière Stage N°0206-201911 Fév 2019 - 15 Fév 2019

Formation de formateurs - Stage n° 0206-201911 Fév 2019 - 15 Fév 2019

NAT-2019-002 / Prudis - Mise en situation de formateurs - Session 3 - Module 111 Fév 2019 - 15 Fév 2019

Agir contre les violences sexistes et sexuelles au travail - Stage N° 0140-201918 Fév 2019 - 19 Fév 2019

Identifier les nouvelles règles en droit du travail et consolider ces acquis / Stage N° 0246-201924 Fév 2019 - 01 Mar 2019

NAT-2019-003 / PRUDIS - Les incidents de procédure et d'instance25 Fév 2019 - 01 Mar 2019

Animer une action de formation - Stage N° 0224-201904 Mar 2019 - 06 Mar 2019

Logement - Stage N° 0078-201904 Mar 2019 - 06 Mar 2019

NAT-2019-004 / PRUDIS - Mise en situatin formateurs / Session 3 module 204 Mar 2019 - 08 Mar 2019

Travailleur.euse.s détaché.e.s - Stage N° 0247-201910 Mar 2019 - 15 Mar 2019

Identifier les nouvelles règles de droit du travail - Stage N° 0239-201911 Mar 2019 - 15 Mar 2019

Conduite de projet - Stage N° 0207-201911 Mar 2019 - 15 Mar 2019

CNTPEP - Organisation des privés d'emploi - Stage N° 0105-201911 Mar 2019 - 15 Mar 2019

UGICT - Quelle stratégie syndicale face au "Wall Street management" - Stage N° 0196-201911 Mar 2019 - 12 Mar 2019

La Commission Exécutive confédérale a débattu sur les enjeux de la formation syndicale

La Commission Exécutive confédérale a débattu sur les enjeux de la formation syndicale

La CEC du 6 novembre a validé le plan de formation confédéral. Le pôle formation confédéral a présenté un bilan de ce qui a été réalisé en 2017 et des perspectives pour l’année 2019.

La formation est un outil syndical pour tous nos syndiqués, élus, mandatés et responsables, qui contribue à construire nos capacités d’agir collectivement et efficacement. A ce titre elle doit être développée partout et pour tous.

Les bilans 2017 traduisent une augmentation du nombre de stages et de stagiaires formés. 2667 stages sont recensés par le pôle formation confédéral, dont 1965 stages dans le cadre de la formation économique sociale et syndicale (à titre comparatif 1636 ont été réalisés en 2016).

Pour autant, nous réalisons 52 % des formations que nous programmons. Ce taux doit nous interroger car à priori il signifie que les plans de formation étant élaborés à partir des besoins recensés, nous sommes très loin d’atteindre le niveau nécessaire pour former tous nos syndiqués.

Type de stage

Nombre de stages

Stagiaires

Nombre de journées stagiaires

Nombre

Femmes

Hommes

 

Formation Economique Sociale et Syndicale

1965

21 337

43 %

57 %

70 184

Accidents du Travail Maladies Professionnelles

294

7 804

 

 

11 816

PRUDIS

(Conseillers Prud’hommes)

200

2 270

38,6 %

61,4 %

7 689

CHSCT

152

1 558

40 %

60 %

7 096

Comité d’Entreprise - Economique

56

489

44 %

56 %

2 314

TOTAL

2667

33 458

 

 

99 099

Bilan 2017 des stages recensés par le pôle formation confédéral.

Il faut souligner l’évolution positive de ce que nous réalisons depuis 5 ans. En effet, depuis 2012, le nombre de formations réalisées est en hausse de 54 %, et nous formons 48 % de stagiaires en plus.

 

La formation des directions syndicales : une priorité fixée par le 51ème congrès confédéral…

25 formations (dont 19 pour les Unions Départementales) « Collectif de direction » ont été animées par le pôle formation syndicale en 2017 (contre 17 en 2016) .

Le fil conducteur de cette formation est le travail collectif,  au travers d’apports de connaissance sur les valeurs et modes de fonctionnement de la CGT, ainsi que d’outils et méthodes de travail. Elle est organisée par les Unions départementales et les fédérations et animée par le pôle formation confédéral. Elle aborde cinq thèmes : (missions et activités, conduite de projets, travail collectif, gestion des priorités, conduite de réunion), son  contenu peut être adapté à des besoins spécifiques.

La formation des premiers dirigeants est organisée par le pôle confédéral formation au Centre Benoit Frachon. Elle s’adresse aux secrétaires généraux des unions départementales, fédérations et Comité régionaux. Deux sessions ont été organisées en 2017 et 24 stagiaires l’ont suivie.

La liste de stages qui figure ci-après, constitue le plan de formation confédéral, c’est-à-dire les formations organisées par les espaces et activités confédérales. Les stages proposés au niveau national doivent, à notre sens, alimenter les parcours de formation de nos militants et notamment ceux en responsabilité ; c’est pourquoi il est important de maintenir, voire de développer une offre de formation diversifiée. Le plan de formation confédéral 2019 prévoit 133 stages. 114 stages étaient programmés en 2018, et 107 ont été effectivement réalisés.

La construction de formations ; une activité importante du pôle formation confédéral :

De nombreux travaux d’ingénierie ont été réalisés ou sont en cours en lien avec les espaces confédéraux :

-          Poursuite du travail engagé avec le collectif de lutte contre l’extrême droite ;
-          Egalité F/H – Violences faites aux femmes ;
-          Négociation collective ;
-          Réactualisation de la formation collectif de direction ;
-          Cursus PRUDIS pour les conseillers prud’hommes en cours de réactualisation ;
-          Un module de formation sur « Langage et mots » ;
-          Activité sociales et culturelles ;
-          Administrateurs TASS et TCI.

Des chantiers plus conséquents sont ouverts et se poursuivent :

-          La refonte du cursus de formation générale ;
-          Communication ;
-          Comité Social et Economique ;
-          Secrétaire de syndicat, collectif de direction de syndicat et d’Union Locale ;


Le pôle formation confédéral s’est fixé des priorités en 2019 :

Travailler plus en lien avec les organisations pour mieux identifier les besoins et adapter notre offre afin d’agir dans la proximité avec nos syndiqués. Cela devra se concrétiser par un renforcement de l’aide apportée aux organisations pour réaliser les formations.

Développer une offre de formation confédérale complémentaire pour appuyer ce qui est réalisé par les territoires et les fédérations, notamment pour ce qui concerne les formations à la responsabilité en lien avec la vie syndicale : secrétaire de syndicat, et collectif de direction de syndicats, etc…

Former plus de formateurs,  pour être en capacité de faire plus de formations. Être formateur est une responsabilité structurante pour notre organisation et nous manquons de militants qui s’impliquent dans cette activité.

Un dispositif de contractualisations avec les organisations a été créé pour aider à réaliser les formations de formateurs, ceci dans le cadre de projets de développement visant à pérenniser les dispositifs de formation  dans la proximité. Nous voulons poursuivre et ancrer cette méthodologie de travail avec les organisations.

 

L’évaluation en formation : développer des outils pour examiner les effets de nos formations

Le pôle formation organise une recherche action sur l’évaluation en formation qui aura lieu du 18 au 21 décembre 2018 à l’Institut du travail de Bourg-la-Reine. Il s’agit essentiellement d’évaluer l'utilité de  nos formations pour l’activité. Quels effets produisent-elles précisément ? Une mesure, d’une part,  de l'application des acquis sur le terrain, et de notre efficacité au regard des objectifs fixés par l’organisation, d'autre part.

Nous voulons nous doter collectivement des éléments de connaissance et d’analyse permettant d’améliorer et d’élargir le champ de nos pratiques, pour créer des liens entre formation syndicale, activité revendicative et vie syndicale.

Point sur la refonte du parcours de formation générale

Ça avance ! Notre deux principaux soucis au niveau du pôle, prendre en compte les remarques et tenir les échéances !

La nouvelle offre de formation syndicale générale a été validée à la Commission Exécutive Confédérale (CEC) du 5 novembre 2018. Cela suscite beaucoup de discussion dans la CGT. La majorité d’entre elles expriment des remarques ou des inquiétudes. Lors de la rencontre des Responsable de la Formation Syndicale des UD, FD et Comités Régionaux, le 15 octobre dernier, dans la salle du CCN à Montreuil, nous les avons prises en compte et nous avons tenté d’y répondre ensemble.

Par ailleurs, nous poursuivons également les discussions avec les organisations parce que ce projet de refonte va être mis en œuvre par toutes les organisations de la CGT, du syndicat à la confédération. Il ne faut donc pas que persistent des incompréhensions susceptibles de freiner sa mise œuvre. Nous serons toutes et tous acteurs de la réalisation des modules de formations, de la formation des syndiqué.e.s dès son adhésion et tout au long de sa vie d’adhérent.e.

L’objectif de la CGT est d’améliorer la formation de tous nos syndiqué.e.s, pour qu’elles et ils fassent plus facilement le pas d’être acteurs dans notre organisation pour que les luttes des salarié.e.s se développent dans l’entreprise et en dehors, sur des revendications professionnelles et interprofessionnelles.

Si besoin, nous pouvons organiser avec vous ou vous fournir les éléments pour discuter avec les camarades de cette question. Dernièrement, j’ai été invité par la Commission Exécutive de l’UD du Loiret et cela m’a permis d’échanger et de répondre aux questions mais aussi de mesurer certaines problématiques qu’il faut prendre en compte dans la conception des modules.

Les principales remarques ou inquiétudes :

Question : Pourquoi y-a-t-il un changement de progression pédagogique ?

Aujourd’hui, dans les modules actuels, la progression pédagogique part de la volonté d’aborder la CGT en connaissant l’environnement dans lequel elle évolue, pour mieux valoriser l’enjeu d’y prendre toute sa place.

Dans la nouvelle offre, la logique de progression pédagogique part de la société et de la compréhension du système capitaliste pour développer l’enjeu de le contester et de lutter avec la CGT. Nous avons l’ambition de construire l’engagement dans la CGT à partir des fondations de notre conviction à transformer le travail et changer cette société. En effet, vous le constatez aussi, souvent ce manque de connaissance du système et un défaut d’analyse de certains militants qui comprennent mal l’opposition entre le capital et le travail. Pourtant c’est la base incontournable de notre analyse de la société. Nous avons donc besoin de l’expliquer le plus simplement possible. C’est donc cette raison qui nous a conduit au choix de l’aborder dans une progression sur l’ensemble du parcours. On ne fait pas un cours d’économie dans le module « s’impliquer dans la CGT », mais on aborde simplement cette opposition et au fur et à mesure des blocs, nous allons aller plus loin.

Il y aura une progression dans la manière d’aborder l’ensemble des thèmes, nous avons également la volonté de faire en sorte que des formateurs non experts puissent s’approprier facilement les contenus.

Question : Pourquoi changer le niveau 1 – Tronc commun ?

En raison de :

- nos orientations de congrès de faire de la formation syndicale un vecteur de syndicalisation ;
- des décisions de la CEC d’une nouvelle offre de formation à destination des syndiqué.e.s au-delà du Niveau 2 ;
- de l’évolution du contexte et de l’environnement économique et social ;
- de la prise en compte de la démarche travail ;
- du besoin d’intégrer nos différentes campagnes (RTT-32 heures, Egalité femme-homme, Protection sociale, cout du capital, etc.) ;
- des difficultés de vie syndicale de nos syndicats ;
- de la demande de simplification des questions internationales et économiques du Niveau 2 ; 
- de la prise en compte des difficultés de participation de certain.e.s syndiqué.e.s liées à la durée des différents modules ;
- et enfin, le besoin d’avoir des activités pédagogiques plus variées, plus innovantes et plus ciblées vers des mises en situation, ne pouvait que conduire à retravailler la cohérence et la complémentarité de l’ensemble du parcours.

Question : Comment va-t-on faire car le droit syndical au Congé de formation économique social et syndical n’est que de 12 jours ?

L’offre de formation syndicale générale est un parcours constitué de 4 blocs de formations à réaliser par tous les syndiqués tout au long de la vie militante. Leur réalisation doit s’étaler sur une durée plus ou moins longue, mais en aucune manière, il ne nous faudra imposer des délais aux syndiqué.e.s entre les blocs. Au contraire, appuyons-nous sur ce qu’ils ou elles ont mis en œuvre dans leur activité syndicale pour les inviter à poursuivre le parcours.

Par contre entre les blocs, il y a différents modules. Pour le bloc « Participer à la vie de la CGT » par exemple, équivalent au Niveau 1, les Unions Locales ont le choix de faire les 3 modules (3j+2j+3j) comme elles le veulent en associant le premier au deuxième ou deuxième au troisième, voire même pour celles qui réalisent plusieurs Niveau 1 actuellement, de tester différentes formules. Nous vous invitons à proposer aux syndiqué.e.s qu’elles ou ils fassent leur demande de congé pour l’ensemble des dates d’un même bloc. Les employeur.euse.s l’acceptent pour la formation professionnelle, pourquoi cela serait-il différent pour la formation syndicale ? Je pose cette question, en sachant que ce n’est pas si facile et que le droit à la formation syndicale est une revendication que, malheureusement, nous n’avons pas fini de mettre en avant. Je renouvelle notre disponibilité pour vous aider à cette bataille et en particulier d’Alexandre Capoulade ( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ) qui centralise cette question.

Question : La formation à distance va-t-elle remplacer les formations en présentiel ?

Il n’en a jamais été question et c’est totalement exclu par la CGT. Généraliser la formation à distance conduirait à individualiser la formation syndicale, c’est à l’opposé de notre ADN, de notre projet pédagogique et de notre démarche syndicale.

Nous allons utiliser la formation à distance là, où il y a un intérêt à l’utiliser. Par exemple, sur des compléments d’acquisitions simples entre deux modules dans le bloc « Impulser la démarche de la CGT ». Ainsi, les camarades pourront se préparer au module suivant en présentiel. Cela permet surtout de réduire le temps de formation et de favoriser la participation en réduisant les contraintes familiales et militantes. Sur ce chantier, nous procédons par expérimentation. Nous allons évaluer en permanence les effets de ce que nous mettrons en œuvre afin de mesurer sa pertinence.

Question : Pour le bloc « Découvrir la CGT », pourquoi proposer deux modalités de formation ?

« Découvrir la CGT » s’adresse à tous les salarié.e.s non-syndiqué.e.s pour aborder plus largement avec elles et eux, l’utilité de la CGT. Il constitue un outil de syndicalisation pour les syndicats.

Ce module est proposé en présentiel à réaliser par les syndicats dans les entreprises de préférence ou au plus près du lieu de travail. Certains syndicats organisent déjà des formations à l’intention des salarié.e.s non syndiqué.e.s, et le taux de syndicalisation qui s’en suit se situe entre 30 et 50 %. C’est un enjeu majeur pour nos syndicats qui les conduira à réfléchir, si ce n’est déjà fait, sur la vie syndicale, les responsabilités et les mandats et sur la syndicalisation. Ce module va être disponible avant la fin novembre. Je vous invite à cibler les plus gros syndicats afin de les convaincre et de les aider à le mettre en œuvre. Les modalités pédagogiques ont été simplifiées et explicitées au maximum pour qu’un maximum de militant.e.s puissent le réaliser. Invitez-les à suivre la formation de formateur.rice.s qui leur permettra d’être beaucoup plus à l’aise avec l’aspect pédagogique de ce module. Un camarade par syndicat leur permettra d’avoir les connaissances et renforcera notre potentiel de formateurs pour toutes les organisations de la CGT.

Comme à notre habitude, nous prendrons en compte toutes vos remarques ou difficultés pour améliorer ce nouvel outil. Incitez les syndicats à vous transmettre la fiche de stage en dernière page du document.

Nous avons aussi réalisé un module « Découvrir la CGT » en ligne qui permet l’accès par tous les salarié.e.s qui ne voient jamais la CGT. Dans ce cas, par l’information qu’ils ou elles reçoivent par les réseaux sociaux, ils ou elles pourront accéder à ce module. En aucun cas, ce module en ligne ne remplacera le contact quotidien des syndiqué.e.s avec les salariés et ne sera aussi efficace que le module en présentiel. Nous sommes ici sur une expérimentation pour laquelle il nous faudra vérifier sa pertinence.

Question : Quelles sont les échéances ?

BLOC

Equivalent à

Public

Réalisé par

Echéance

DECOUVRIR la CGT

 

Non-syndiqué.e.s

les syndicats

Fin novembre 2018

S’IMPLIQUER dans la CGT

FANS

Syndiqué.e.s

les syndicats

Fin décembre 2018

PARTICIPER à la vie de la CGT

Niveau 1

Syndiqué.e.s

Les Unions Locales

Fin avril 2018

DEVELOPPER la CGT

Niveau 2

Syndiqué.e.s

Les Unions départementales

Fin 2019

IMPULSER la démarche de la CGT

 

Militant.e.s

La Confédération

1er module septembre 2020

 

Question : Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Avec le collectif de travail pédagogique, nous avons identifié les savoirs et la progression des acquisitions en fonction des thématiques et entre les différents blocs. Nous avons sollicité les conseiller.ère.s des différents espaces de la maison confédérales pour qu’elles et ils nous transmettent les documents de référence avec les contenus à aborder.

Les modules de formation en présentiel et en ligne du bloc « DECOUVRIR » sont terminés et doivent être validés fin novembre. Le document de cette formation en présentiel vous sera transmis au plus tôt suivant les modifications à opérer. Une communication grand public est prévue pour la mise en ligne du module en ligne.

Le bloc « S’IMPLIQUER » est en cours de réalisation. La fiche synthèse et le découpage pédagogique sont terminés. Les documents formateurs et stagiaires sont en cours de réalisation. Nous recherchons deux syndicats pour l’expérimentation sur une journée qui pourraient être réalisés dans la première quinzaine de janvier 2019. Faites-nous part de vos propositions.

Remarques sur la réalisation de la formation « S’IMPLIQUER » par les syndicats :

  • Cette formation va amener le syndicat à réfléchir à sa vie syndicale et à la syndicalisation puisqu’il va inviter les nouveaux.elles syndiqué.e.s à « s’impliquer » dans la CGT. Il faut que nos directions syndicales mesurent cet enjeux et que l’entre aide se multiplie entre les organisations de la CGT.
  • Avec l’aide des Unions Locales et des organisations professionnelles dans les territoires, nous vous invitons aussi à recenser les syndicats qui en réalisent et à cibler ceux qui pourraient facilement en réaliser dans le 1er semestre, les autres pouvant les réaliser dans le 2ème semestre 2019.
  • Nous devons inviter les syndicats qui réalisent actuellement la FANS sur deux jours à prendre en compte le contenu de la formation S’IMPLIQUER parce que c’est le début obligatoire du parcours de formation de tous.tes les syndiqué.e.s. Nous devrons les aider à traiter tous les autres sujets soit sur la 2ème journée ou à adapter le déroulé des deux jours de leur formation pour qu’à minima les objectifs pédagogiques du module confédéral soient atteints.
  • Nous (UD, FD, CFD) pourrions créer des coopérations, des partages d’expériences entre syndicats avec l’aide des Unions Locales et des organisations professionnelles dans les territoires.
  • Il est important de rappeler que depuis le début 2018, la FANS est subventionné par la confédération sur 1 journée à partir du dossier administratif et en passant par une Union Départementale ou par une fédération.
  • Enfin, c’est une occasion supplémentaire de les inviter à suivre la formation de formateur.rice.s qui leur permettra d’être à l’aise avec l’aspect pédagogique de ce module. Là encore, cela permettra de renforcer notre potentiel de formateurs pour toutes les organisations de la CGT.

Enfin, nous sommes en train de réaliser la fiche synthèse du bloc « PARTICIPER ». Là encore, nous vous invitons à nous faire part de proposition pour expérimenter cette formation dans deux Unions Locales entre la mi-mars et la mi-avril pour les deux premiers modules, en juin pour  le 3ème module.

Là encore, les modules devront être réalisés par les Unions Locales et nous pourrions réfléchir au calendrier de mise en œuvre. Il faut convenir des modalités pratiques, aider et laisser le temps aux formateur.rice.s d’appréhender les modifications des contenus et des activités pédagogiques, prévoir les camarades qui pourraient assister à la présentation que fera le pole à la fin avril 2019 et qui auront comme mission d’aider les formateur.rice.s sur leur territoire. Le calendrier de mise en place de ce bloc n’est encore pas assez précis et il faut rassurer les camarades acteur.rice.s de la formation syndicale sur le fait qu’ils et elles auront le temps nécessaire pour appréhender les nouveaux modules, dans une cohérence à l’échelle des départements pour préparer la mise en place du bloc « Developper » qui suit et qui est à réaliser par les Unions Départementales.

Nous sommes sur le pont mais la réussite de cette réactualisation passera par une multiplication des échanges sur l’enjeu de la formation syndicale des syndiqué.e.s et vous en savez tous et toutes « le bénéfice » syndical et humain que nous pourrions obtenir.

 

Edito Form'action N°14

Former CGT !

De plus en plus d’accords Comité Social et Économique (CSE) voient le jour, ils sont signés par des camarades mais de contenus très inégaux. Nous y viendrons dans une nouvelle rubrique dédiée qui permettra de faire un point sur les accords signés. Nous vous invitons donc à communiquer vos accords, pour qu’ils puissent être partagés.

Dans les CSE, comme ailleurs, les employeurs et employeuses, qu’ils ou qu’elles soient du secteur privé ou public cherchent à entraver la formation syndicale ; quoi de mieux pour eux que de pousser les élu.e.s à être formés par un organisme de formation orienté sur la valorisation des politiques et directives managériales de l’entreprise ? Un organisme qui pousserait élu.es et employeurs.s.euses ou ses représentant.e.s à échanger avec « le souci constant de l’entreprise et du service ». Et quelle aubaine alors que de former les représentant.e.s de l’employeur.euse avec les représentant.e.s des travailleur.euse.s pour s’assurer qu’elles et ils sont dans une et même ligne : l’intérêt de l’entreprise ou du service ? Le moyen de lisser ce qu’ils appellent le dialogue social tandis que nous cherchons la négociation collective qui prend, certes, en compte le lieu de travail, mais encore et avant tout l’intérêt des travailleurs et leurs conditions de travail.

Notre vocation n’est pas de mettre à mal notre outil de travail, bien au contraire nous voulons toutes et tous travailler et bien travailler, et pour ce faire, il est nécessaire que les revendications des travailleur.euse.s soient entendues. Nous ne sommes pas vindicatifs, comme essaient de le faire croire notre gouvernement ou les employeur.euse.s, nous sommes porteur.euse.s des revendications de toutes et tous qu’ils soient privé.e.s d’emploi, retraité.e.s, agents de maîtrise, cadres, employé.e.s, ouvrier.ère.s, technicien.ne.s, etc….

Fernand Pelloutier a déclaré : « Ce qui lui [au travailleur ou à la travailleuse] manque c’est la science de son malheur, c’est de connaître les causes de sa servitude ; c’est de pouvoir discerner contre qui doivent être dirigés ses coups ». La formation syndicale reste dans cette ambition et qui peut croire que les temps ont changé et que les travailleur.euse.s sont les « collaborateur.rice.s » de cette servitude ? 

Plus que jamais, nous avons besoin de former CGT. Une formation syndicale CGT sera prochainement proposée à tou.te.s les travailleur.euse.s non syndiqué.e.s. Cette formation s’intitulera « découvrir la CGT », elle sera proposée en ligne avec une formation à distance et en présentielle. Cette formation sera accompagnée d’un plan de communication pour que nos syndicats puissent encourager les travailleur.euse.s à nous rencontrer, et nous l’espérons à nous rejoindre.

Par ailleurs, la formation syndicale générale est en cours d’actualisation et nos organisations territoriales et professionnelles développent de plus en plus de formations. Nous avons la volonté de répondre aux besoins de tou.te.s nos syndiqué.e.s et aux besoins de la CGT avec le projet pédagogique d’« équiper pour agir ». Alors formons nous tou.te.s CGT !

Plus que jamais, nous avons besoin de former CGT. Une formation syndicale CGT sera prochainement proposée à tou.te.s les travailleur.euse.s non syndiqué.e.s. Cette formation s’intitulera « découvrir la CGT », elle sera proposée en ligne avec une formation à distance et en présentielle. Cette formation sera accompagnée d’un plan de communication pour que nos syndicats puissent encourager les travailleur.euse.s à nous rencontrer et nous l’espérons à nous rejoindre.

Par ailleurs, la formation syndicale générale est en cours d’actualisation et nos organisations territoriales et professionnelles développent de plus en plus de formations. Nous avons la volonté de répondre aux besoins de tou.te.s nos syndiqué.e.s et aux besoins de la CGT avec le projet pédagogique d’« équiper pour agir ». Alors formons nous tou.te.s CGT !

La parole aux stagiaires:Vincent

Formation « Construire une action de formation » du 29 janvier au 2 février 2018 au centre Benoit Frachon.

Je suis venu avec un peu d'appréhension en raison de ma faible d'expérience en tant que formateur (1an) et du ressenti que j'avais eu lorsque j'ai suivi le module "élaborer une action de formation" à l'ISST.

En effet, même si tout c'était bien passé, j'avais eu quelques difficultés de compréhension.

Or, j'ai pu me rendre compte que le stage s'imbriquait bien avec le cursus ISST et m'a éclairé. Du moins, allumé les quelques ampoules qui étaient restées éteintes.

Je cherchais avant tout un canevas, et je crois que ça correspondait bien à mes attentes.

Alors, comme dirait l'autre: "il faut savoir d'où l'on vient afin de savoir où veut aller".

En tant que formateur je comprends très bien le découpage de mon support pédagogique (Objectif Général, Objectifs Intermédiaires, Séquences) mais grâce à cette formation je comprends mieux le pourquoi de cette structuration. C'est pour moi la première utilité, savoir et connaitre les tenants et les aboutissements de la formation en général.

Je n’ai pas de projet de conception à court terme, mais pour l'instant, j’ai un travail de redécoupage sur des formations existantes de la fédération.

Vincent Muller Stahn.

Fédération des Cheminots, département du Haut Rhin